UFA Barbanceys

Publiée le 4 octobre 2019

Rentrée de la première promotion de CAP par apprentissage

Ce lundi 30 septembre a été marqué au Lycé Barbanceys par le premier regroupement en centre des apprentis de CAP Maintenance des Matériels. Cette rentrée est un peu particulière car elle traduit la naissance de l’Unité de Formation par Apprentissage (ou UFA) de l’établissement, sous l’égide du CFA Académique du Limousin (CFA de l’Education Nationale créé le 01 janvier 2018).
Jusque-là, l’établissement accueillait certes des apprentis, mais ils étaient rattachés administrativement à des CFA privés avec lesquels le lycée conventionnait.

La création de l’UFA était particulièrement attendue, bien sûr en interne, mais aussi de la part de la sphère professionnelle, car la Maintenance des Matériels est un secteur d’activité où le besoin de techniciens qualifiés est réel. Ainsi, c’est deux à trois offres d’emploi qui attendent généralement les diplômés, à l’issue de leur formation.
Elle s’inscrit aussi dans le cadre plus général des réformes gouvernementales initiées il y a peu plus d’un an en faveur du développement de l’apprentissage.

Depuis le début septembre, les apprentis sont donc comptés à part entière dans les effectifs de l’établissement. Au total, pour un peu moins de deux cents apprenants, on dénombre désormais près de 30% d’alternants, qu’ils soient en contrat d’apprentissage (c’est le cas des CAP) ou en contrat de professionnalisation (lequel s’adresse plutôt à des adultes en formation continue). Tous les diplômes proposés par l’établissement peuvent être préparés par la voie de l’alternance ; dans certains cas la classe est constituée à la fois d’élèves (des jeunes ayant conservé le statut scolaire) et d’alternants. C’est ce qu’on appelle la mixité des statuts, elle est pratiquée tant en Baccalauréat Professionnel qu’en Section de Technicien Supérieur.

La classe de CAP regroupe une douzaine de jeunes (ce qui correspond à la capacité d’accueil) tous apprentis. Les trois options du CAP (à savoir, matériels Agricoles, de Construction Manutention, d’Espaces Verts) sont représentées de manière équilibrée.
Les entreprises qui ont confié une partie de la formation à l’UFA Barbanceys (l’autre partie étant naturellement assurée par l’entreprise elle-même) sont disséminées sur un vaste territoire, qui couvre la Corrèze, le Cantal, la Haute-Vienne, la Dordogne, le Lot …
Grâce à son UFA, l’établissement peut désormais assurer la totalité des enseignements en CAP, là où la complexe organisation précédente ne lui permettait de contribuer que pour les enseignements à caractère professionnel.

Les parents étaient invités en début de journée à la réunion de rentrée. Celle-ci a permis à Jean-François Vialle, proviseur du Lycée Barbanceys et Directeur de l’UFA de souhaiter la bienvenue aux nouveaux venus et d’expliquer les enjeux de la formation. Il a encouragé les jeunes, expliquant combien leur choix est courageux et a du sens pour favoriser leur insertion professionnelle.
Mme Brunel, Conseillère en Formation et interlocutrice privilégiée des alternants, des familles et des entreprises pour tout ce qui relève de l’alternance et de la formation continue, a insisté sur les changements de vie liés à ce nouveau statut de salarié en formation que les jeunes ont choisi, il a bien sûr été question des droits et devoirs.
L’équipe d’enseignants en charge de cette formation a aussi eu l’opportunité de se présenter, brièvement, avant que ne commencent réellement les cours, le mardi 01 octobre matin.
La journée s’est notamment poursuivie par la visite de l’établissement (lieux de vie et de formation, plateaux techniques) mais aussi par un rapide repérage à pieds dans Neuvic, en particulier l’espace Jeunes.

Souhaitons que cette première promotion concrétise les espoirs mis en elle en obtenant le diplôme préparé mais aussi en se comportant en professionnels en devenir et en dignes ambassadeurs du Lycée et des entreprises dans lesquelles ils ont commencé à évoluer.

Article de La Montagne